Actualité Réglementaire

Réglementation internationale

Publié le : 23/04/2014

Les consommateurs sont aujourd'hui très friands de produits cosmétiques. En effet, ce marché est estimé à plus de 425 milliards d'euros au niveau mondial. Le désir de tous les grands groupes de cosmétiques est donc de pouvoir s'implanter sur ce marché juteux. Il serait alors judicieux de leur part de créer une « gamme de produits cosmétiques standards », c’est-à-dire une gamme de produits  pouvant être vendus  à l’international.

Cependant, si cela était si simple, nous connaîtrions déjà bon nombre de ces gammes standards. Les différentes réglementations en vigueur imposent de très nombreuses contraintes à ce type de projet. Tout d’abord, d’un pays à l’autre, la définition d’un « cosmétique » est souvent différente. Par exemple, aux Etats-Unis, les savons ne sont pas considérés comme étant des produits cosmétiques alors qu’ils le sont en Europe.

Lire la suite : Réglementation internationale

La réglementation : un frein à l'innovation ?

Publié le : 17/04/2014

Chaque année, nous trouvons dans nos rayons toujours plus de marques et de nouveaux produits aux textures toujours plus originales et aux allégations publicitaires toujours plus prometteuses. Dans ce domaine où la concurrence est rude, il faut laisser place à l’innovation. Seulement, la réglementation cosmétique est de plus en plus stricte, notamment avec la modification du règlement européen entré en vigueur en juillet 2013, mais pas seulement. En effet, les réglements REACH et CLP, les restrictions sur l’emploi des CMR et des nanomatériaux dans les cosmétiques et l’amendement IFRA notamment, de par leurs exigences de plus en plus nombreuses, retardent les fournisseurs, les fabricants et les prestataires dans leur course à la nouveauté. Ces derniers doivent accomplir toute une batterie de tests toxicologiques avant de mettre une nouvelle matière première ou un nouveau produit sur le marché, mais également effectuer une évaluation de l’efficacité du produit pour pouvoir  revendiquer des mentions relatives à ses bienfaits auprès des consommateurs. Tout cela engendre une perte importante de temps et d’argent pour les fournisseurs et les fabricants. Les équipes de marketing doivent alors ruser pour ne pas avoir en plus une importante augmentation du coût du lancement de nouveaux produits à cause de frais réglementaires.

Lire la suite : La réglementation : un frein à l'innovation ?

Allergènes : la réglementation évolue

Publié le : 10/04/2014

La plupart des produits cosmétiques actuellement sur le marché comprennent des parfums. Certaines substances présentes dans ces parfums peuvent provoquer une allergie respiratoire ou cutanée ; on les appelle allergènes cutanés ou de contact.  Ils peuvent être aussi bien des substances chimiques de synthèse que des substances d’origine naturelle.

En Europe, on estime que 1 à 3% de la population présente une réaction suite au contact de ces allergènes. Les symptômes les plus fréquents sont une irritation et/ou un gonflement cutané. Une réaction allergique à une substance dépend de nombreux facteurs, essentiellement de la prédisposition génétique, l’âge et l’intensité de l’exposition à cette substance.

Lire la suite : Allergènes : la réglementation évolue

Actualité
Réglementation cosmétique